Artisanat Thaï

Artisanats de Thaïlande, Tunis, Bali

Total: 0,00 

Dans un sourire édenté de nonagénaire, Gaew entonne un chant Mo Lam: cette musique des campagnes de Thaïlande a su s’adapter à la modernité et se moquer des élites conservatrices de la capitale. Mais elle se retrouve face au défi de la censure militaire. A l’origine, la musique Mo Lam avait été développée pour propager les croyances bouddhistes auprès des paysans analphabètes de cette région rurale pauvre de l’Isan, dans le nord-est de la Thaïlande. Mais les paroles de ces chants traditionnels se sont au fil du temps chargées d’humour, se mettant à raconter histoires d’amours contrariées, difficultés de la

État des lieux Je vais essayer ici de vous expliquer ce que sont les Chemises Jaunes et les Chemises Rouges. La Thaïlande ne fonctionne pas selon les critères gauche et droite, mais par clientélisme. La plupart des leaders politiques sont d’abord des hommes d’affaires qui ont formé des circuits relationnels qu’ils vont confirmer une fois ministre fric à l’appui. La corruption est la règle. Elle sévit partout. Toutes les plages sont tenues par des mafias. Les militaires ne sont pas en reste. La corruption est commune dans toute l’Asie du Sud-Est. La Thaïlande a, depuis la 2de guerre mondiale, joué

La destitution de la première ministre thaïlandaise, Yingluck Shinawatra, par la Cour constitutionnelle le 7 mai, ressemble à bien des égards à un règlement de compte politique déguisé en jugement de droit. La Cour s’est certes appuyée sur la loi pour décider que le transfert du secrétaire général du conseil de sécurité nationale par Mme Shinawatra, en 2011, équivalait à un « abus de pouvoir » : il est vrai que ce transfert avait permis à un membre de la famille de la première ministre de devenir chef de la police… Mais l’argument, qui s’appuie sur la référence à des

Préambule Je vous livre ici mon point de vue (personnel donc) sur ce qui se passe en Thaïlande depuis plusieurs années. D’abord ils vous faut oublier nos références “gauche” et “droite” (références de la Révolution française adoptées par le monde entier : à gauche de l’Assemblée révolutionnaire les Montagnards, à droite les Royalistes), elles n’existent pas en Thaïlande. Cependant on les retrouve dans les classes sociales concernées. Les informations que je vous livre ici sont pour partie sur le vif (échanges de Thaï avec moi, lecture du Bangkok Post, impressions et visuelles) et une sorte de bilan que j’en ai tiré