Temple Phan Tao à Chiang Mai

Publié par Laisser un commentaire

Temple Phan Tao

14 photos – Ce temple Phan Tao a une particularité il est en bois, et ses chedis (stupas en Inde) sont en bambous. Ce sont comme des symboles de modestie, rien qui veuille en jeter plein la vue comme on voit ordinairement dans les temples couverts d’or. Ici c’est le symbole de ce qu’est d’abord une religion : une retenue.

Malgré tout l’autel est rehaussé par un bouddha recouvert d’or, et l’intérieur est assez semblable aux autres temples avec des colonnes elles aussi décorées d’or.

Style Khmer

L’entrée principale extérieure est d’un style Khmer, comme ce que l’on trouve à Angkor, tradition reprise sous différentes formes dans les temples thaïlandais. Il faut savoir que les Siamois ont fait partis de l’ensemble Khmer, et même s’ils en refusent l’origine, ils gardent cette influence, que dans certains musées de Thaïlande ils revendiquent comme étant de leur fait : ce seraient eux, Siamois, les créateurs et protagonistes d’Angkor. D’où les contestations incessantes de frontières de la part de la Thaïlande avec le Cambodge (Thaïlande qui de plus cacha les meurtriers et coupables de crimes contre l’humanité au Cambodge).

École de moines

Ce temple contient, comme beaucoup de temples en Thaïlande une école de moines bouddhistes, ici on peut les voir jouant gaiment.

Vers le fond du terrain du temple on remarque, au-delà d’un ruisseau, une partie garnie de fleurs où trône un bouddha couvert d’or.

Et sur un côté caché un bouddha couvert de rouge ayant une figure non commune.

Voici la galerie photos

Temple Pan On, Chiang Mai

Publié par Laisser un commentaire

Temple Pan On à Chiang Mai

7 photos – Le wat (temple en thaï) Pan On dans la ville de Chiang Mai se situe au milieu du marché du dimanche, c’est pourquoi il est beaucoup visité par les touristes et les Thaïlandais. Dans son ère on trouve ces soirs-là un énorme choix de boutiques précaires qui font des cuisines d’une variété énorme : japonaise (sushi), chinoise (canard laqué), thaïlandaise bien sûr, et aussi des jus de fruits frais, du sucré tant que du salé, présentées de toutes les manières possibles tel ceci : œufs dans des feuilles de bananiers ou cocotier :

Dans l’ère autour du temple des marchands de l’artisanat thaïlandais : vêtements, bijoux, batik, objets en bois et tout ce qu’on peut imaginer.

Mais il ne faut pas oublier que c’est un temple où s’exerce le bouddhisme. Par exemple on trouve les petites statues recouvertes des morceaux d’or qui sont offerts par les pratiquants et collés au fil du temps :

Au centre un Chedi (stupa en indien) entièrement couvert d’or. Quatre niches abritent des bouddhas. Les fidèles tournent autour du chedi accompagnés par une musique spirituelle (voir la vidéo plus bas)

Vidéos

Dans ces vidéos vous pouvez voir et entendre : l’ambiance générale, le prédicateur chanter, l’énorme choix de nourriture durant les soirs du marché du dimanche à Chiang Mai, et le temple qui côtoie le chedi.

Temple Lamchang à Chiang Mai

Publié par Laisser un commentaire

Temple Lamchang à Chiang Mai

12 photos – Le temple Lamchang est celui que j’ai le plus fréquenté. En effet ma guest house fut toujours dans le même quartier de Chiang Mai, quartier malheureusement en pleine transformation, mon quartier préféré car il était celui qui garda le plus longtemps des maisons en teck, dans lequel on voyait le mieux la vraie vie des Thaïlandais, des gargotes fréquentés par les travailleurs. Ainsi j’allais constamment dans la cour de ce temple. Mais je n’y retournerai pas : les maisons en teck ont été détruites ou transformées en hôtel pour riches, et des immeubles en béton viennent remplacer les autres espaces dont les jardins.

De plus il contient une école de moines bouddhistes. Ainsi vous pouvez voir leurs robes séchant après lavage, côtoyant une grappe grimpante de fleurs assorties oranges ! C’est là que j’ai pu prendre cette photo des moines faisant la queue pour leur nourriture.

Élèves des écoles

Des élèves des écoles venant jouer là après la sortie des classes et manger leur goûter. Cela témoigne qu’un temple fait partie de la vie des thaïlandais où la vie se passe.

Durant mon dernier voyage je me suis attaché à prendre quelques nouvelles photos du chedi qui a un éléphant à chacun de ses angles, des bouddhas (l’un mince et droit debout, l’autre plus rond assis sur une estrade devant l’école de moines), et le vieux moine avec en toile de fond les robes des moines séchant.

Le temple Chedi Luang, Chiang Mai

Publié par Laisser un commentaire

Le temple Chedi Luang, Chiang Mai

6 photos – C’est au cours de mon voyage de 2008 en Thaïlande que j’ai pris ces photos. Il y a tellement de temples en Thaïlande, et plus particulièrement à Chiang Mai qu’il est rare de voir un temple plusieurs fois, bien qu’il y ait des exceptions, tels ceux que l’on côtoie au quotidien par le hasard des lieux d’habitation et des périples parcourus à travers la ville.

Ce temple m’a laissé perplexe car il ne comporte qu’un chedi ou stupa dans le vocabulaire indien. Ce Chedi est très haut, entouré d’éléphants ; on trouve cette coutume à Angkor dès le 8ème siècle. Ainsi bien que la Thaïlande renie son influence de l’art Khmer il est malgré tout difficile de nier l’évidence sur bien des points communs hérités.

J’ai pu l’admirer à la descente du soleil ; le couché du soleil est très court en Thaïlande comme sur tous les tropiques, ils ont du mal à comprendre quand on essaye de leur expliquer que chez nous le couché de soleil peut durer des heures. Ainsi les couleurs sont mises en valeur en prenant des teintes dorées.

Temple du grand Stûpa

Le Wat Chedi Luang วัดเจดีย์หลวง, temple du grand stûpa, a été fondé en 1401 ; il est dominé par un grand chedi du type de Lanna, dont la construction s’est étalée sur plusieurs années. Un tremblement de terre l’a endommagé au XVIe siècle, et seuls les deux tiers inférieurs sont encore visibles. À l’origine, l’ensemble comportait trois temples, le Wat Chedi Luang, le Wat Ho Tham et le Wat Sukmin.

Chedi du temple Chiang Man à Chiang Mai

Publié par Un commentaire

Chedi temple Chiang Man

6 photos – Derrière le temple principal de l’ensemble wat Chiang Man le Chedi à dôme doré est entouré d’éléphants, on retrouve cette même « idée » au Cambodge dans le temple Pre Rup d’Angkor construit au Xè, où un éléphant est disposé aux quatre angles ; je ne sais s’il y avait une communication entre ces deux lieux ou s’il s’agit simplement d’une tradition à la vue de l’importance (aussi bien par leur présence que par leur utilité pour les travaux quotidiens) des éléphants en ces temps là qui en devenaient déifiés ; je vous en propose une photo dans le billet sur le chedi.

Construction de Chiang Man

Situé dans le centre historique ou vieux quartier de Chiang Mai, ville la plus importante du Nord de la Thaïlande, le temple (Wat) Chiang Man fut construit au XIIIe siècle. C’est un ensemble de temples dispersés dans un jardin, dont les deux plus intéressants sont face à l’entrée pour le grand et à droite pour le plus petit, chacun pour un usage différent et d’une décoration très distinct.

Le grand est le temple le plus ancien de la ville. Il est entièrement en bois sculpté depuis sa toiture, jusqu’à sa charpente, il est en cela typique du Nord de la Thaïlande. Sa façade est élégante.

Le Temple Chiang Man à Chiang Mai

Publié par Un commentaire

Le Temple Chiang Man à Chiang Mai

J’ai choisi de faire un billet pour chacun des temples les plus remarquables de Chiang Mai

15 photos – Situé dans le centre historique ou vieux quartier de Chiang Mai, ville la plus importante du Nord de la Thaïlande, le temple (Wat) Chiang Man fut construit au XIIIe siècle. C’est un ensemble de temples dispersés dans un jardin ;  comme on le voit bien sur le plan le plus intéressant et le plus grand est face à l’entrée ; à droite un temple plus petit, chacun pour un usage différent et d’une décoration très distinct. À l’arrière du temple central on peut voir le chedi.

Le grand est le temple le plus ancien de la ville. Il est entièrement en bois sculpté depuis sa toiture, jusqu’à sa charpente, il est en cela typique du Nord de la Thaïlande. Sa façade est élégante.

Derrière le temple principal le Chedi à dôme doré est entouré d’éléphants, on retrouve cette même « idée » au Cambodge dans le temple Pre Rup d’Angkor construit au Xè, où un éléphant aux quatre angles ; je ne sais s’il y avait une communication entre ces deux lieux ou s’il s’agit simplement d’une tradition à la vue de l’importance des éléphants en ces temps là qui en devenaient déifiés ; je vous en propose une photo dans le billet sur le chedi.

Représentations de Bouddha en Thaïlande

Publié par Laisser un commentaire

Représentations de Bouddha en Thaïlande

17 photos – Des bouddhas de Thaïlande qui siègent dans les temples de Bangkok et Chiang Mai. Beaucoup sont recouverts d’or. D’autres sont en bronze foncé (noir ou marron foncé). Ils sont la plupart du temps assis dans la position du lotus, mais aussi debout ou couchés (ici j’en montre un qui est exposé, et un second qui est dans un réduit à l’écart du temple). Certains sont insérés dans des chedi (stupa) ici le chedi Luang. Ils sont à l’extérieur des temples posés sur des sortes d’autel, ou à l’intérieur des temples. Ils sont le plus souvent entourés d’offrande telles des fleurs. L’un sort de la représentation habituelle en Thaïlande qui pratique le bouddhisme Teravada, il est plus rond et revêtu de rouge je n’en connais pas la signification.

Dans les Temples

Un autre est exposé sur le côté du temple entouré d’un parterre de fleur, séparé du temple par un ruisseau. Remarquable aussi la représentation du vieux bouddha que je vous propose ici de près et dans son environnement.

Les temples pris en exemple ici sont tous à Chiang Mai (Nord de la Thaïlande) : Lamchang, Pundtow. Une plaque de métal au Cambodge (Phnom Penh) montre Bouddha enseignant à ses disciples.

Les photos ont été prises au cours de mes nombreux voyages : 2007, 2008, 2009, 2010, 2014. Vous pouvez voir et choisir les produits du bouddhisme sur ce site

Pratique du bouddhisme en Thaïlande

Publié par Laisser un commentaire

Pratique du bouddhisme en Thaïlande

19 photos – Il est intéressant de se pencher sur la pratique du bouddhisme au quotidien en Thaïlande. Chaque homme Thaïlandais devient moine bouddhiste quelques mois ou 1 an ou plus dans sa vie, ou plusieurs fois s’il le décide. Cela fait partie de sa vie de Thaïlandais pratiquant bouddhiste. Pour les femmes, il existe aussi une possibilité de faire aussi un “stage” de moine, elles sont habillées de rose, et les cheveux rasés comme les moines hommes.

Quotidien des moines

Beaucoup de manière de financer les moines et temples la quête sous toutes ses formes : dans les temples des urnes pour donner anonymement mais on peut aussi s’inscrire sur un registre à disposition, une autre méthode est d’acheter un petit (ou plusieurs !) morceaux d’or très fin qui est alors collé sur une statue qui devient “en or”. Les statues de Bouddha sont le plus souvent recouvertes d’or et des dons de “plaquettes” (très fines, de 1cm*1cm) d’or font partie de la tradition. Les pratiquants s’agenouillent devant Bouddha comme nous dans une église. Les chiens et les enfants vivent là autour du temple sans restriction.

Les moines ont le sens de l’amusement, bien qu’impliqués, ici dans la cour d’un temple ils s’arrosent avec le tuyau d’arrosage, ce qui est très agréable, voire indispensable vu les températures qui peuvent monter à plus de 40 ° en avril (le mois le plus chaud de l’année), mais même en décembre ou janvier on peut subir des températures de 35 °, et avec le réchauffement climatique ça va en augmentant.

Dans l’ère d’un temple on peut voir des fleurs grimpantes à la couleur du bouddhisme : orange. Dans ce même temple les vêtements oranges des moines lavés sèchent. Tout ceci est très décoratif !

et une image de moines faisant la quête de leur nourriture tôt le matin en porte à porte.

Le Wat Pho à Bangkok : temple, chedis (stupas)

Publié par Laisser un commentaire

Wat Pho à Bangkok

22 photos sont présentées ici, toutes faites en 2008

 

Le Wat pho est le principal et plus célèbre temple à Bangkok. Il est de construction récente (fin du 18e).

Il a un côté kitch remarquable. De nombreux Chedis (ou Stūpa, qui normalement contiennent des reliques) de toutes tailles recouverts par des carreaux de céramiques de couleurs avec des fleurs en reliefs.

Un jardin chinois (et pas japonais qui se sont inspirés des Chinois ! comme tout ce qui est réputé “japonais” en France qui est en fait copié des inventions faites par les Chinois) pour le calme, et des statues de taille humaine, données par le gouvernement chinois.

Wat et vat

Le mot wat signifie temple en thaïlandais, en cambodgien on écrit vat (mais je ne connais pas la prononciation de l’un ni de l’autre, je dis “bêtement” : ouat).

Le plus célèbre étant le bouddha couché recouvert d’or de 45 mètres de long et 15 mètres de hauteur montré sur un autre billet). Sous sa tête des « coussins » en dur recouverts d’or, la plante de ses pieds sont en nacre (publié dans un autre billet)

Ici vous pouvez trouver aussi : des plans de l’ancienne architecture, des peintures murales,