Publié par Laisser un commentaire

La soie en Thaïlande : cycle de la soie

soie tirée des cocons

10 photos – La soie est extraite du cocon du bombyx élevé sur le murier. Les fils sont placés sur des dévidoirs et enroulés sur des écheveaux. Ils seront la chaine organisée sur le métier selon le futur dessin désiré du tissu. La trame est enroulée sur la canette qui vole à travers la chaine et formera le tissu… le tissage est traitée dans un autre article…

  • d’abord des vers à soie (bombyx) qui se nourrissent exclusivement des feuilles du murier ;
  • ils fabriquent les cocons pour protéger leurs larves.
  • ces cocons sont fait des kilomètres de  fils de soie enroulés fait de la bave de ces vers ;
  • on va commencer par les trier et choisir ceux qui sont employables pour la future soie ;
  • on déroulera ce fils en commençant pas les étuver à 70/80 ° (pas plus chaud qui détruirait la qualité de la soie future) pour les décoller et on tire le fil ;
  • on va ensuite pouvoir commencer le filage, puis le tissage, et à la sortie on obtient un tissu de soie qui a des qualités uniques dont de protéger de la chaleur et du froid.

Il s’agit d’un cycle, je commence ici par la naissance des papillons… qui vont pondre puis faire des larves (ou chenilles ou vers) qu’ils protégeront par des cocons… et retour au début…

Dans les photos on peut voir le filage de la soie (qui est traitée dans un autre article).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.