Si l’Himalaya fond le Mékong s’assèche, c’est la ruine de toute l’Asie du Sud-Est

Posted on Laisser un commentaire
Système hydrologique du Mekong

J’ai une crainte depuis quelques temps, qui émerge en moi de plus en plus, concernant la fonte des glaciers de la chaine de l’Himalaya. Ma crainte vient des reportages que j’ai vu concernant les glaciers du Mont Blanc et des conséquences sur tout l’environnement et les vallées qui en dépendent.

Nous Occidentaux ne voyons en général que vers chez nous et nous oublions le reste de l’Humanité.

Ayant voyagé en Asie du Sud Est pour de longs et relativement fréquents voyages, j’ai passé du temps et parcouru le Vietnam, le Cambodge, la Thaïlande. Chacun de ses pays (plus le Laos) dépendent entièrement des glaciers de l’Himalaya pour leur agriculture c’est à dire pour se nourrir.

Une crainte est née déjà au sujet de projet de la Chine de faire un ou des barrages sur le Mékong dans la partie Sud de la Chine…

Mais je crains que la fonte des neiges et la disparition peu à peu des glaciers de l’Himalaya soient bien pire en conséquences. Nous sommes tous responsables, quand je dis “tous” je pense surtout aux industries et aux états, le péquin moyen n’a que peu d’action sur le climat, malgré la culpabilité que les états font peser sur lui.

Conséquences probables de la fonte des glaciers de l’Himalaya

Les plaines et/ou collines d’Asie du Sud Est contiennent d’immenses champ de riz ; pour pousser le riz doit avoir les pieds dans l’eau, ce sont des cultures qui se pratiquent depuis 2000 ans, c’est toute une civilisation. Il comprend des retenues d’eau, des digues, des canaux, des aqueducs… et les paysages qu’elles nous offrent sont d’une immense beauté, apaisante pour celui qui regarde, on peut regarder ces paysages changeant avec la lumière et la saison, des journées entières sans se lasser. La culture par brulis a un rendement plus faible et demande un “déménagement” chaque année.

peu de séparation entre fleuve et ciel
peu de séparation entre fleuve et ciel

Mais le Mékong ne favorise pas que la culture du riz mais une immense variété de légumes et de fruits dont ils se nourrissent quotidiennement se qui permet un bon équilibre alimentaire, mais aussi exportent vers toute la planète et ils ont besoin de ces revenus pour vivre. C’est aussi un engrenage d’autres industries qui en dépendent.

Le parcours du Mékong (1) : il prend naissance en Himalaya, irrigue successivement la Chine, borde le Laos à la frontière de la Birmanie puis de la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge où se forment les premiers bras de son delta (2), qui se prolonge dans le sud du Viêt Nam où il va de démultiplier en bras de divers largeurs pour aboutir à son delta final qui se jette dans la mer de Chine. Tous les bras du Mékong sont navigables : le Mékong favorise donc aussi le commerce et le transport des gens et des marchandises. Le delta est l’occasion d’un grand port et de multiples autres plus petits tout autour.

nong Khai Mekong coucher de soleil sur le fleuve
nong Khai Mekong coucher de soleil sur le fleuve

On peut aussi rajouter tous les fleuves qui prennent leur source dans l’Himalaya dont le Chao Praya qui traverse la Thaïlande du Nord au Sud.

Sur les habitants

Combien de millions de personnes sont-elles dépendantes du Mékong ? Difficile à apprécier, car par exemple le Vietnam en dépend dans son entier pour nourrir tous les Vietnamiens du Nord au Sud. Il y a 4 récoltes de riz par an sur les rives du Mékong, contre 1 à 2 dans le reste du pays. La Thaïlande qui est le 1er ou 2ème (j’ai oublié) exportateur de riz au monde en dépend pour toute son économie.

Il faudrait donc additionner tous les habitants de tous ces pays ou presque, on peut aboutir à environ 180 à 200 millions de personnes. De plus nous n’avons pas l’habitude que cette partie de la Planète soit en déficit de nourriture (pas comme pour l’Afrique ou d’autres régions du monde) mais qu’au contraire ils exportent et nous vendent de la nourriture (fruits, légumes, riz, café, etc.)

Système hydrologique du Mekong
Système hydrologique du Mékong

________

(1) j’ai pris l’option de ne parler que du Sud-Est Asiatique, mais l’Inde est irriguée du Nord au Sud (Gange, Indus) par les glaciers de l’Himalaya, et le Fleuve Jaune qui traverse la Chine de l’Ouest à l’Est

(2) qui a permis la civilisation d’Angkor

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.