Publié par 5 commentaires

Revenus et coûts de la vie d’un Thaï à Bangkok

Revenus et coûts de la vie d’un Thaï

Comparer notre mode de vie avec le leur du point de vue du niveau de “notre richesse” n’a donc aucun sens : ils vivent sur les Tropiques avec 2 saisons

  • saisons des pluies qui est la plus chaude d’avril à octobre
  • et la saison sèche d’octobre à mars

la température descend rarement sous 30° et peut atteindre 45° (ils ont froid à 28° et “se couvrent” de manches longues en coton)

Les fruits et légumes sont frais, avec des choix différents selon la saison, toute l’année.

Leur garde-robe ne comporte aucun vêtement ni chaussure “chauds”.

Ils vivent beaucoup dans les rues, où ils mangent car ils n’ont pas de cuisine (sauf les riches).

Les prix et revenus sont de février 2009

Peu d’inflation en Thaïlande. J’y suis retourné pour d’autres longs séjours depuis mais n’ai pas rafraichi les chiffres.

gargotte mobile Bangkok
gargotte mobile Bangkok

Je vais essayer ici de donner les

Revenus et coûts de la vie un Thaï à Bangkok

de classe moyenne vivant par exemple à Bangkok, se faire taxer de très riche au regard de nos revenus n’a aucun sens ; tous les prix sont en Bahts la monnaie nationale Thaï, les transformer en Euros n’ayant aucun sens.

  1. le salaire d’une serveuse est de 5000 Bahts (un maçon de 3500 Bahts), un responsable de bar 12000 bahts
  2. une prostituée demande 300 bahts pour 1 heure (chambre comprise) et demande 250 de plus pour le responsable du bar où elle exerce
  3. ils n’ont, pour la grande majorité, pas d’ordinateur chez eux (à partir de 2015 environ ils ont tous un appareil mobile)
  4. ce qui amène un grand choix de connexions proposées par des boutiques de net (entre 20>40 bahts l’heure) moins depuis les appareils mobiles.
  5. leur logement ne comporte – le plus souvent – pas de cuisine
  6. c’est pourquoi nous voyons tellement de marchants de rues installées des cuisines ambulantes (de 20 > 50 bahts un repas, l’eau filtrée & glace à disposition est comprise) avec tables et tabourets pour tous, en continue 24/24 par relais de 2 ou 3 personnes pour un même emplacement
  7. un kilo de riz cru entre 25/40 bahts
  8. par contre ils ont un wc et souvent une douche (eau froide)
  9. le tout est d’environ 15/20 m2
  10. le loyer peut se monter à 4000 à 6000 bahts/mois, ils sont donc souvent plusieurs à habiter une même pièce
  11. ils n’ont pas à prévoir un chauffage d’hiver – qui nous ruine en Occident – (température entre 28°>40°) mais certains ont l’air conditionné (individuel)
  12. les transports en commun sont nombreux (bateaux, bus, métros), très bien organisés (bus de 7 bahts – simple – à > 15 bahts – air conditionné), sans abonnement, payable à chaque passage
  13. un taxi démarre au compteur à 35 bahts, une course moyenne revient à 50/80 Bahts
  14. un litre d’essence entre 25 et 40 bahts
  15. peu de voitures particulières (ce qui n’empêche pas les embouteillages dans Bangkok) et le parc est d’origine récente
  16. un abonnement à l’eau courante et un abonnement à l’électricité avec compteurs
  17. pas de téléphone fixe mais des mobiles et des cabines dans les rues
  18. du fait du climat les vêtements sont moins coûteux car une seule garde robe – coton – pour toute l’année (et pas 2 ou 3 comme nous selon les saisons)
  19. pas de cotisations sociales sur salaires donc aucune couverture sociale (bien que récemment une retraite de 500 bahts/mois vient d’être instituée, payée pas les impôts), les hôpitaux publics sont aussi modernes que les nôtres et d’un coût abordable (par ex. une blessure de 12 points de sutures, radios, antibiotiques, soins infirmiers quotidiens à l’hôpital public durant un mois m’a coûté 2200 bahts ; par contre des soins dentaires dans un hôpital Adventist 14 000 Bahts – 3 dents dont dévitalisation et pivot – ; intervention par un dermatologue sur 3 points de la peau : 6 616 bahts.
  20. premier prix d’un paquet de cigarette Wonder (premier prix) 45 bahts, L&M 60 bahts
  21. bouteille d’eau 1,5 l. 13 bahts (ils ne boivent pas l’eau du robinet), il existe aussi des machines qui filtre l’eau pour 3/4 bahts/l.
  22. jus de fruit frais dans la rue 20 cl. 15 bahts

    femme se pesant dans la rue
    femme se pesant dans la rue

5 réflexions au sujet de « Revenus et coûts de la vie d’un Thaï à Bangkok »

  1. Bonjour
    Très intéressant , se sont des gens très courageux et malgré leur manque d aide ne se laisse pas abattre .
    Très intéressant

  2. super intéressant merci! j’y suis actuellement, par contre pour les jus de fruit je serai intéressée de savoir ou vous les trouvez parce que je les paye souvent entre 40 et 60 bahts dans la rue.

    Pour le reste rien à dire.

    1. Mon titre précise 2009 ! depuis certes les prix ont augmenté, mais 40/60 bahts pour 2019 me semble raisonnable, selon la qualité du jus bien sur.

  3. Super bien fait ce petit doc ca permet de se rendre compte de quelques trucs interessants

    1. merci, il est très regardé, mais vous êtes le premier commentateur !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.