sauciere nuoc mam
sauciere nuoc mamsauciere nuoc mam

Saucière céramique thaï pour nuöc màm L.11

4,50 

Dans les pays asiatiques  elle est employée pour le soja ou le nuöc màm, en France vous pouvez aussi l’employer pour la moutarde ou tout autre sauce qui accompagne vos plats. Elle est en céramique. environ 11 cm de longueur, 8 cm de large, profondeur de 4 cm, 140 gr

3 en stock

Description généraliste

Le nuoc-mâm (en vietnamien nước mắm) est une sauce à base de poisson fermenté dans une saumure. Il est également connu sous les noms de sauce de poisson, fish sauce (en anglais), teuk trey (ទឹកត្រី, en khmer) ou nam pla (en thaï). C’est un des principaux condiments utilisés par les cuisines vietnamienne, thaïlandaise, cambodgienne et laotienne. Un condiment semblable, le garum, était utilisé dans l’Antiquité classique puis a disparu de la cuisine occidentale moderne, tout en donnant naissance au pissalat de Nice.

Le nước chấm, la sauce accompagnant notamment les nems, est parfois appelée « nuoc-mâm ».
Le nuoc-mâm est extrait par pressage et filtrage d’une saumure (15 kg de sel pour 100 kg d’anchois) macérée durant 12 mois dans des jarres au soleil ou des fûts en bois.

Outre au Viêt Nam, cet ingrédient est produit dans divers pays d’Asie du Sud-Est comme la Thaïlande, le Cambodge et le Laos. Du fait de la diaspora vietnamienne, il est aussi produit en Chine et même au Sénégal1, mais son origine est le Viêt Nam2[citation nécessaire] et c’est là que l’on trouve des variétés considérées comme les plus réputées2 et riches en protéines[citation nécessaire], notamment dans l’île de Phu Quoc, dont la production fait l’objet d’une appellation d’origine contrôlée au Vietnam depuis 2001 et dans l’UE depuis 20063. Pour la fabrication du nuoc-mâm de Phu Quoc, un unique type d’anchois particulier est utilisé (Coilia macrognathus)4. Le succès du nuoc-mâm provenant de Phu Quoc a provoqué un menaçant phénomène de surpêche.

Le colis sera d'environ :

Poids 150 g