Infos aux clients & Voyages

Perle tube en résine jaune 5*2cm 7 trous

1,23 

perle tube en résine jaune 51,72 mm de longueur par 24,43 mm de diamètre au centre de la perle.

Ces perles comportent, en plus des trous d’enfilage classiques qui traversent le tube, aussi 5 trous sur la base plus large

poids de la perle : 24 gr.

Fabrication artisanat Indonésie.

8 en stock

Description détaillée

Perles artisanales d’Indonésie. La tradition remonte à plusieurs siècles. Elle s’est perdue du fait de la copie par la Chine… qui fabrique des perles avec des machines toutes identiques, alors que les perles artisanales d’Indonésie étaient faites pour la grande part manuellement. Elles étaient très inventives en motifs. Elles sont donc introuvables. C’est par hasard et séduite que j’avais acquis un petit stock à Bali. La majorité est en verre, mais aussi en os, résine.

Les polymères (étymologie : du grec polus, plusieurs, et meros, partie) constituent une classe de matériaux. D’un point de vue chimique, un polymère est une macromolécule1 (molécule constituée de la répétition de nombreuses sous-unités).

Les polymères les plus connus sont :

  • les fibres naturelles :
    • fibres végétales (cellulose) : bois, papier, textiles naturels (chanvre, lin, coton), etc.,
    • fibres animales : cuir (collagène), soie et laine (kératine), etc. ;
    • protéines ;
  • les matières plastiques ;
  • les caoutchoucs naturels (latex) et artificiels ;
  • les colles ;
  • les peintures ;
  • les résines.

Ils sont très utilisés pour les matrices des matériaux composites.

Ils ont les propriétés générales suivantes :

  • ce sont des matériaux « légers », ils ont une masse volumique faible (en général inférieure à 1 500 kg·m-3, soit une densité par rapport à l’eau inférieure à 1,5) ;
  • ils sont en général souples, les polymères thermoplastiques ont un module de Young inférieur à environ 3 GPa, comparé à environ 20 GPa pour les bétons, 70 GPa pour l’aluminium et 200 GPa pour l’acier ;
  • ils ne sont stables qu’à des températures modérées. La plupart des polymères thermoplastiques se ramolissent ou fondent à des températures comprises entre 100 °C et 250 °C ; un polymère est dit « thermostable » s’il résiste à 300 °C durant quelques instants, la plupart des polymères se dégradent à des températures supérieures ;
  • ce sont des isolants électriques et thermiques, sauf cas particuliers.

Les propriétés sont déterminées par :

  • la nature chimique des macromolécules, et en particulier des liaisons qui peuvent s’établir entre les atomes de la chaîne et des chaînes voisines ; les liaisons interatomiques peuvent être souples ou rigides, faibles ou fortes ;
  • la « forme » de la macromolécule : il peut s’agir d’une chaîne linéaire longue ou courte, ou bien d’une structure ramifiée, réticulée. Les macromolécules peuvent se placer au hasard ou bien sont alignées. Elles peuvent s’imbriquer pour former des cristallites ;
  • la formulation (nature, taux des ingrédients) : outre les macromolécules, on introduit divers constituants (charge éventuellement renforçante, plastifiant, antioxydant, durcisseur, système de vulcanisation pour un élastomère, agent anti-ozonant, ignifugeant, colorant, déshydratant, agent de mise en œuvre, conducteur électrique, etc.).

Les polymères de synthèse sont devenus l’élément essentiel d’un nombre très important d’objets de la vie courante, dans lesquels ils ont souvent remplacé les substances naturelles. Ils sont présents dans de nombreux domaines industriels.

Il existe une corrélation étroite entre le produit national brut (PNB) d’un pays et sa consommation de polymères.

L'envoi sera d'environ :

Poids 24 g