Dessus de lit or brillant vert kaki lisière éléphants

75,00 

Dessus de lit or brillant vert kaki en soie mélangée, tissage de dessins géométriques mêlés d’or doré et de vert kaki, le tissu brille, il est réversible un côté étant le négatif de l’autre pour les dessins.

Décoré d’une frise d’éléphants coté pile : or sur fond très foncé et vert clair vif, côté face l’inverse soit éléphants verts sur fond or, sur le grand côté ; l’autre côté étant la tête et le pied est frangé de noir.(photos des deux faces).

La frise d’éléphants est de 10 cm, la bordure de frange de 6 cm.

Il peut couvrir un lit ou servir de jeté sur un divan ou encore une table, mais ses dimensions correspondent à un lit de 2 places.

dimensions : 272 cm x 246 cm Son poids est de 900 gr.

1 en stock

Description

Dessus de lit or brillant vert kaki lisière éléphants

Dessus de lit or brillant vert kaki en soie mélangée, tissage de dessins géométriques mêlés d’or doré et de vert kaki, le tissu brille, il est réversible un côté étant le négatif de l’autre pour les dessins.

Décoré d’une frise d’éléphants coté pile : or sur fond très foncé et vert clair vif, côté face l’inverse soit éléphants verts sur fond or, sur le grand côté ; l’autre côté étant la tête et le pied est frangé de noir.(photos des deux faces).

La frise d’éléphants est de 10 cm, la bordure de frange de 6 cm.

Il peut couvrir un lit ou servir de jeté sur un divan ou encore une table, mais ses dimensions correspondent à un lit de 2 places.

dimensions : 272 cm x 246 cm Son poids est de 900 gr.

Couvre-Lit

Petite couverture, pièce d’étoffe qu’on étend sur un lit pour le protéger et l’orner. Couvre-lit de soie; couvre-lit à fleurs; enlever, retirer le couvre-lit. J’amène sur moi le couvre-lit (Gide, Journal,1906, p. 222):
… nul ici ne connaît l’existence de ce lit de repos (…) Afin de le rendre plus agréable, j’ai suspendu au mur, ce vieux couvre-lit de famille brodé jadis par Madeleine Dérivat, et où l’on voit, en plus des deux colombes, cette petite croix inscrite dans un cœur, ou dans une rose, je ne sais. Bosco, Le Mas Théotime,1945, p. 51.
Prononc. et Orth. : [kuvʀ əli]. Au plur. des couvre-lits (cf. Morand, New York, 1930, p. 88). Cf. couvre-. Étymol. et Hist. xiiies. agn. coverelyth (Ms. Rawlinson Poetry 241 ds Romania, t. 29, p. 71, vers 602); 1327 covrelyt (Palgrave, Kalendars and Inventories, III, 164 ds IGLF); à nouv. en 1863 (Littré). Composé de la forme verbale couvre (couvrir*) et de lit*. Fréq. abs. littér. : 16.
cnrtl

Informations complémentaires

Poids 950 g