Chaine guirlande anneaux bambou tressé

7,50 9,50 

Chaine guirlande anneaux bambou, chaque anneau est une tresse de brins de bambou. Leur diamètre est de 3 cm. Ces guirlandes peuvent servir à décorer un mur, une entrée, une chambre, une porte. La longueur varie selon la couleur, leur poids aussi en conséquence, mais elles sont très légères. Elles brillent à la lumière et au soleil.

Vous pouvez trouver 3 choix :

1- Canard (turquoise foncé), longueur 2,35 m, poids 49 gr.

2-Rose vif et soutenu, longueur 2,87 m, poids 62 gr.

3- Violet, longueur 2,63 m, poids 59 gr.

Effacer
UGS : ND Catégories : , Étiquettes : , , , , ,

Description

Ornement de décoration, composé d’éléments divers (fleurs naturelles ou artificielles, motifs en papier découpé, etc.) liés en un cordon léger que l’on suspend en feston ou en couronne pour décorer une rue, une salle, etc. Guirlande lumineuse, de Noël; composer une guirlande; faire des guirlandes; orner de guirlandes. On n’y voit pas une guirlande aux murs, pas un bouquet sur le coin du comptoir (Colette, Naiss. jour,1928, p. 60).
− [Suivi d’un compl. prép. indiquant la nature des éléments de compos.] L’établissement en fête était orné de girandoles, de guirlandes en veilleuses de couleur, de grappes de lumières (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Femme de Paul, 1881, p. 1226).Les guirlandes de fleurs en papier et de lampions coloriés, tendues au bord des trottoirs (Guéhenno, Journal homme 40 ans,1934, p. 39) :
1. Les avenues resplendissaient de guirlandes de lampions, d’arbre en arbre, à perte de vue. De quadruples cordons de lanternes colorées dessinaient les damiers du parterre, où çà et là, des arcs de triomphe en architectures de feux, arrêtaient la foule par pelotons. Bourges, Crépusc. dieux,1884, p. 2.
2. P. méton., B.-A. Représentation peinte, sculptée, d’une guirlande, généralement de fleurs ou de feuillages. Benassis avait complété cet ameublement (…) par deux consoles de bois à guirlandes sculptées (Balzac, Méd. camp.,1833, p. 54).La frise du rez-de-chaussée déroulait des mosaïques, une guirlande de fleurs rouges et bleues, alternées avec des plaques de marbre (Zola, Bonh. dames,1883, p. 762).La peau de la caisse [d’une batterie de jazz] portait cette inscription, au-dessous d’une guirlande peinte : « The Select’s Jazz » (Nizan, Conspir.,1938, p. 96).
3. En partic. Garniture vestimentaire, de disposition analogue. Une robe de bal en poult-de-soie bleu avec (…) guirlande de volubilis roses (Mallarmé, Dern. mode,1874, p. 776).Un petit chapeau (…) : de la paille de riz, et rien qu’une guirlande de roses (Zola, Pot-Bouille,1882, p. 248).
B. − P. anal.
1. Disposition de végétation qui rappelle une guirlande. Guirlande de lierre. Sous le toit, régnait une guirlande de capucines et de pois de senteur (Chateaubr., Mém., t. 1, 1848, p. 166).Une véranda que garnissaient des guirlandes de vanille (Loti, Mariage,1882, p. 113).La guirlande d’un cep et de ses pampres verts réjouit l’œil sur un mur (Pourrat, Gaspard,1922, p. 56). Cnrtl

Informations complémentaires

Poids99 g
Couleur

, ,

Vous aimerez peut-être aussi…