Cabas tressé paille palmier naturel 48×21

21,00 

Cabas tressé paille palmier naturel : paille unie naturel, de légères différences de tons d’un panier à l’autre : c’est de l’artisanat !

le pourtour est renforcé par une corde (synthétique ou de chanvre), les poignets d’une hauteur de 10 cm sont attachées par “couture” au panier lui-même ; Le panier a une hauteur de 21 environ cm, diamètre haut de 48 cm environ et 25 cm pour sa base. Poids 200 gr.

artisanat Tunis

10 en stock

Description

Cabas tressé paille palmier naturel 40×17

Cabas tressé paille palmier naturel : paille unie naturel, de légères différences de tons d’un panier à l’autre : c’est de l’artisanat ! le pourtour est renforcé par une corde (synthétique ou de chanvre), les poignets d’une hauteur de 10 cm sont attachées par “couture” au panier lui-même ; Le panier a une hauteur de 21 environ cm, diamètre haut de 48 cm environ et 25 cm pour sa base. Poids 200 gr.

En Tunisie son nom est Couffin mais en France on dit “cabas”

En France on a détourné ce mot pour désigner les paniers tressés pour transporter les bébés : c’est une extension. On peut ainsi faire des confusions malencontreuses !

Cabas

Panier en fibres végétales servant d’emballage à des fruits secs (parfois à des gâteaux). Cabas de figues (Ac.1798-1878) :
1. … elle n’avait reçu, en mémoire de lui, qu’un seul message, une boîte de nougat de Montélimar, un coffret de manne de mélèzes et d’amusettes ou pignons de pins de Briançon et un cabas de délicieuses gimblettes de la foire de Sainte-Madeleine de Beaucaire. P. Borel, Champavert, Dina la belle juive, 1833, p. 139.
− Vx, fam. Voiture à cheval vétuste et peu confortable, dont le corps est d’osier clissé. Nous sommes venus dans un méchant cabas (Ac.1835-1878) :
3. … la voiture, que Mme Hugo appelait son grand cabas, était assez large pour y fourrer une personne de plus… Mme V. Hugo, Victor Hugo raconté par un témoin de sa vie,1863, p. 87.
B.− P. ext., cour. Panier à provision plat, à anses, généralement fait d’une matière souple (paille tressée, sparterie, étoffe, etc.).

Couffin

Panier souple en vannerie légère, muni d’anses, utilisé pour l’ensemble des petits transports. Synon. cabas* (v. ce mot A), banneau* (v. ce mot A).Elle [Miette] marchait sur les genoux, arrachant activement l’ivraie qu’elle jetait dans un couffin (Zola, Fortune Rougon,1871, p. 175).Du car, dans les filets, on voyait seulement des bâtons noueux et des couffins plats (Camus, Exil et Roy.,1957, p. 1561):
− P. méton. Contenu de ce panier. Manger un couffin de figues sèches, de raisins; promettre un couffin d’olives, de pommes.

Informations complémentaires

Poids 249 g