Paiement : Carte bancaire, Virement bancaire

1- Directement par carte bancaire

  1. En toute sécurité à l’aide de “Stripe” : une fenêtre autonome s’ouvre à vous pour y inscrire tous vos numéros de carte aussi bien sur un mobile que sur un ordinateur de bureau,
  2. Toutes les cartes bancaires sont acceptées,
  3. Mon site est sécurisé il suffit de constater le cadenas vert dans la barre d’adresse et l’adresse du site qui commence par HTTPS
  4. Vous pouvez effectuer votre paiement – à partir de votre ordinateur, de votre téléphone mobile, de votre tablette ; Apple Pay et Google Payment sur navigateur Chrome,

STRIPE  Utilise les sécurités HTTPS : tous les sites agréés sont en https TLS :

  • Chiffrer et vérifier l’intégrité du trafic entre le client et votre serveur
  • Vérifiez que le client communique avec le bon serveur. En pratique, cela signifie généralement que le propriétaire du domaine et le propriétaire du serveur sont la même entité. Cela permet d’éviter les attaques de l’homme dans le milieu. Sans cela, il n’y a aucune garantie que vous cryptiez le trafic vers le bon destinataire.

Lire sur le site Stripe (en anglais) : clients, sécurité.

Lire Wikipedia sur Stripe.

Lire Wikipédia sur PayPal. Son avidité d’argent est immodérée, pas toujours par des moyens honnêtes :

  • donner vos coordonnées à des faussaires qui vous hameçonnent par mail,
  • « mettre en œuvre et évaluer des campagnes de reciblage pour identifier les visiteurs et les rediriger vers des campagnes de publicité personnalisées ».
  • financer le Ku Klux Klan
  • J’ai moi-même eu d’énormes problèmes avec PayPal qui bloque des fonds durant 6 mois et conserve une part de l’argent (en plus de sa rémunération) qui ne lui est pas du.

2- Virement bancaire

Pour les virements mes coordonnées bancaires (IBAN) vous sont communiquées sur votre mail d’accusée de réception de votre commande.

par mesure de sécurité je n’affiche plus mes coordonnées bancaires à la vue de tous suite a un vol de ces coordonnées mal intentionné.

3- Chèque

Je n’accepte plus les chèques : trop de malversations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.