Mouvement écologique bouddhiste : ordination d’arbres

Publié le
Ordinations des arbres en Thaïlande par des moines

Mouvement écologique bouddhiste : ordination d’arbres

Dans le cadre d’un mouvement environnemental croissant en Thaïlande, un petit nombre de moines bouddhistes se sont engagés dans des projets de conservation écologique.

Ces « moines écologistes » enseignent des pratiques écologiques aux agriculteurs Thaïlandais et critiquent le développement économique rapide à l’échelle nationale (qu’ils considèrent comme l’une des principales causes de la crise environnementale du pays).

Un moine thaïlandais du nord a consacré une ordination d’arbre, adaptée d’un rituel bouddhiste traditionnel, pour renforcer l’engagement des villageois dans ses projets écologiques.

Lire en anglais pour plus de précisions :
https://www.jstor.org/stable/3773845?seq=1#page_scan_tab_contents

Les moines de l’écologie croient que leur religion est intrinsèquement liée à la nature

À une époque où le pape François appelle les chefs religieux à se faire les défenseurs de l’environnement, les moines bouddhistes thaïlandais répondent à l’appel. Par le biais de rituels tels que les ordinations des arbres, les moines intègrent les principes bouddhistes dans le mouvement environnemental afin d’obtenir le soutien de leurs partisans et d’encourager des pratiques durables.

Bien que le bouddhisme soit généralement une religion célèbre pour son détachement de la société, les moines de l’écologie croient que leur religion est intrinsèquement liée à la nature.

Avec une telle influence dans les villages de Thaïlande, les moines bouddhistes utilisent leur position pour ajouter une dimension morale unique au mouvement environnemental.

Lire en anglais pour plus de précisions :
https://news.mongabay.com/2018/08/ecology-monks-in-thailand/

Arbres enturbannés d’écharpes oranges

Voici quelques photos d’arbres enturbannés de tissus orange (la couleur du bouddhisme).

Dans Bangkok, tout particulièrement, la première raison est qu’ils se souviennent que Bangkok était une forêt il n’y a pas si longtemps (2 siècles environ) avant de devenir la capitale polluée de 20 millions d’habitants qu’elle est devenue (et qui s’enfonce dans le fleuve qui traverse toute la Thaïlande du Nord au Sud, le Chao Praya, tous les immeubles sont maintenant construits sur un piédestal, les pauvres habitant sur sa rive dans des maisons traditionnelles en bois vivent dans l’eau jusqu’aux genoux plusieurs mois par an) ils les vénèrent depuis « toujours » en les arrosant, en priant à leur pied, en les décorant de toutes les manières, dont ces grands turbans, que maintenant ils soient récupérés par le mouvement écologique bouddhiste, ma foi pourquoi pas !

Mouvement écologique bouddhiste : ordination d'arbres Mouvement écologique bouddhiste : ordination d'arbres Mouvement écologique bouddhiste : ordination d'arbres
Mouvement écologique bouddhiste : ordination d'arbres Mouvement écologique bouddhiste : ordination d'arbres
"Ordinations Ils se sont mis aussi à convaincre les paysans de ne plus faire des monocultures (maïs, riz) comme incité par la grande firme US qui possèdent les « magasins de proximité » partout dans le pays : 7-eleven.

Si vous lisez l’anglais voici une explication en image gif, donc intraduisible – L’ordination d’un arbre : le mouvement écologique bouddhiste en Thaïlande

Une réflexion au sujet de « Mouvement écologique bouddhiste : ordination d’arbres »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.