Habiter sur le Mékong ou ses rives

Maisons où vivent les Vietnamiens sur le Mékong

49 photos

J’ai pu photographier (en cachette) la vie quotidienne dans un village Cham plus particulièrement la cuisine au sol (ils font tous accroupis dans les rues aussi, sans avoir l’air que leurs articulations en souffrent ?).

Une habitante nous montra jusqu’où monte le Mékong dans les maisons durant les crues annuelles, je montre aussi le terrain du village détruit par les inondations successives.

Les Cham

Les Cham sont l’ethnie la plus ancienne du Vietnam dont le territoire était le centre du Vietnam, ils sont plus nombreux au Cambodge, le territoire s’appelle « Champa », d’origine hindouiste ils se sont convertis à l’islam sous l’influence des marchands arabes avec lesquels ils commercèrent dès le 16è siècle. Ce sont eux qui vivent dans ces villages inondables en durs.

Les animaux familiers qui vivent proches des humains comme dans une cour de ferme (avant qu’ils soient en batterie chez nous !) : poules, porcs (ils continuent de manger du porc qui est la viande la plus consommée en Asie de l’Est et du Sud-Est), les abeilles qui apportent le miel et pollinisent les plantes.

Villages de maisons flottantes

Les habitations sont diverses : des maisons-bateaux qui flottent sur les rives du Mékong agrémentées de jardins fleuris, les habitations sur terre ferme qui vont de la simple cabane de bois souvent branlante ou plus solide, à la maison bâtie de pierres et de ciment agrémentée de peinture de couleurs comme les maisons sur l’eau que l’on peut voir dans le fond des paysages.

Les femmes sont celles qui rament pour aller et venir sur le fleuve. Car habiter signifie aussi se déplacer et le seul moyen de transport est sur l’eau : la barque à rames ou à moteur, les plus gros bateaux n’étaient pas en usage les années où j’ai parcouru le Vietnam (2007/2008/2009), la barque sert à faire ses courses, à visiter les voisins donc à tous les déplacements du quotidien.

À remarquer aussi les fils électriques dans des traversées du Mékong qui paraissent risquées (on trouve le même phénomène en Thaïlande).

Vous pouvez aussi voir :

Laisser un commentaire