Élections 2007-2008 et le roi en Thaïlande

Publié par Laisser un commentaire

Élections 2007-2008 en Thaïlande

Il y eut des élections en décembre 2007 puis en janvier 2008 en Thaïlande. J’ai pu assister à ces campagnes électorales étant présente en Thaïlande. Mais pour un non parlant et encore moins lisant le thaïlandais il m’était très difficile de savoir si l’apparence démocratique était réelle ou non.

Ce que j’ai simplement observé était que la vente d’alcool était interdite depuis le samedi après-midi jusqu’à la fin des élections et la connaissance des résultats le lundi matin, les élections ayant lieu toute la journée du dimanche, jour souvent chômé en Thaïlande.

Ces élections avaient l’air compliquées pour un non initié, étalées sur plusieurs semaines à différents niveaux, mais après tout je n’ai toujours rien compris aux élections américaines.

Chemises Rouges

Les gens de la rue à tous niveaux d’instruction avaient l’air de s’y intéresser, dans les journaux (traduits en anglais, je ne sais si c’était les versions d’origines) des articles dès mon arrivée en octobre 2007 qui avaient l’air libre, parlaient en particulier beaucoup de Thaksin Shinawatra qui était mis en accusation de corruption après le bilan économique de son mandat qui paraît pourtant positif surtout sur le terrain social : son gouvernement a travaillé à un système de salaire minimal et de sécurité sociale qui lui ont valu une popularité à travers le pays. Ses soutiens furent dénommés plus tard les “Chemises Rouges“.

Coup d’état de septembre 2006

Le pays relevait d’un coup d’état militaire du 19 septembre 2006 pour renverser Thaksin Shinawatra. Le premier ministre actuel est Samak Sundaravej, fondateur du parti de droite PTP en 1979 ; le parti démocrate (partie du PDA, Alliance populaire pour la démocratie, formée à l’occasion de la lutte contre Thaksin) a déposé une motion de censure le 18 juin 2008, et malgré le vote majoritaire en faveur de cette motion il s’est maintenu au pouvoir.

Les informations sur la situation actuelle évolue chaque heure depuis le 27 août 2008. Une des premières informations dans la presse française fut donnée par

Ouest France :

Bangkok : la police anti-émeutes encercle le siège du gouvernement. Puis le 28,

les échos :

Thaïlande : les autorités tentent de négocier une issue pacifique à la crise.

Parmi les dernières on peut trouver dans le Nouvel Obs :

Incidents et retrait policier en Thaïlande,

donc le calme reviendrait, mais tout n’est pas dit ni fait pour le moment puisque le premier ministre mit en minorité est toujours en place et accusé de jouer le jeu de son prédécesseur Thaksin qui vit à Londres.

Soutien au roi : Les Chemises Jaunes

Surtout tenir compte de quelques points dont il n’est pas question dans les journaux : le roi. Il est vieux. Bhumibol Adulyadej, couronné sous le nom de Rama IX le 5 mai 1950, est né le 5 décembre 1927 aux USA, son éducation se fit en Suisse.

Il a toujours appuyé par ses discours la démocratie, et il est littéralement adoré par son peuple, les Thaïlandais, mais ses pouvoirs sont restreints c’est une monarchie constitutionnelle depuis 1932. Par contre son fils, qui devrait lui succéder, « bénéficie » du mépris de ce même peuple, à cause de sa vie « dissolue » et surtout de son désintérêt pour la royauté et les gouvernements de son pays.

Partout des portraits du roi, dans les rues et sur les routes de grands panneaux, dans les temples bouddhistes sur des calendriers, sur les marchés des photos de lui, des effigies sous toutes les formes, statues, broches, bagues, partout et en toutes occasions. La couleur jaune est son symbole, la plupart porte un tee-shirt jaune en son honneur le lundi ou à d’autres occasions. Ses soutiens s’appelèrent plus tard les ”  Chemises Jaunes” .

De mon (petit) point de vue si le roi actuel meurt, la Thaïlande pourrait s’engager dans des régimes non-démocratiques, mais aussi peut-être moins pro-américains, car des prémices de cela s’est vu dans le coup d’état de 2006.

la documentation pour cet article en plus des liens sur les mots sont

wikipedia en anglais : Samak Sundaravej,

en français Thaksin Shinawatra,

Thaïlande francophone Rama IX.

Pas facile de faire un tel article, court et objectif sur un si compliqué sujet, j’aurais essayé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.