Diversité de l’artisanat, usines des GAFAM

Un client m’envoie un mail pour me demander d’où viennent mes produits :

C’est à propos de ces derniers que je voudrais me renseigner car rien n’était indiqué sous l’article. Le bois est-il naturel et non traité ? Je pense que ça doit être le cas car c’est pour un usage alimentaire mais je préfère en être certain. Je les ai commandé car je viens de casser un de mes couverts à salade qui étaient en plastique, bourrés de bisphénol A comme tous les plastiques et de phtalates car plastique durci. Deux dangereux perturbateurs endocriniens à éviter donc.

Ce sont bien des objets uniques que vous proposez car une fois la commande passée ils disparaissent de la liste des objets en vente. Ce sont bien des objets artisanaux comme j’ai déjà pu le constater avec la théière que je vous ai commandée précédemment. Ils ne sont pas spécialement dans mes moyens, mais je commande et achète uniquement quand j’en ai besoin et je privilégie la qualité durable aux saloperies industrielles.

La diversité de l’artisanat Thaï et mes choix à Tunis

La diversité des modèles et couleurs est dans ce que propose les Thaïlandais. Par exemple sur un étalage de foulards en soie on ne voit que des couleurs et tons différents. Difficile d’en trouver 2 identiques, même les blancs sont de ton différent.

Concernant les baguettes à riz, ou les pics à cheveux c’est pareil : 2 à 3 de chaque modèle sur le comptoir pas plus.

Donc ils fabriquent dans le diversité…

Ce qui me convient parfaitement : je préfère opter pour un choix diversifié sur mon site, avec plein de choix différents plutôt que 10 pièces du même modèle.

Si je prends mon site de ce jour au lieu d’avoir 900 produits en choix je n’en aurai que 90 ! (évidemment j’exclue ici l’encens, les perles et autres).

J’ai déjà montré comment est fabriqué la soie, la laque, les ombrelles qui ne sont pas fait dans des usines, mais des petits ateliers :

ombrelle affinage des baleines
ombrelle affinage des baleines
travail de la laque feuille d or
travail de la laque feuille d or
harnais marionnette lisse soie métier a tisser
harnais marionnette lisse soie métier a tisser

Le plateau métal est fabriqué par le même artisan que la théière à Tunis. Ci-dessous une photo de l’atelier des théières à Tunis : ils sont dans un petit local au 1er étage, un fenêtre, 2 à 3 chacun dans sa « spécialité » : soudeur, mise en forme (métal chaud martelé).

Atelier À Tunis
Atelier À Tunis

Les pratiques d’Amazon sont exactement l’inverse

Les sites qui font fabriqués tels les Amazon doivent choisir tel ou tel modèle et faire fabriquer en usine, et non plus dans un atelier familial, par centaines ou milliers ! et revendent avec des marges de x10 avec un prix de vente plus bas que les miens.

On peut entendre que des vendeurs sur Amazon se voient un jour ne plus rien vendre alors qu’ils vendaient bien… puis un jour s’aperçoivent que Amazon vend ce même modèle a un prix bien moindre et en grande quantité.

Amazon est par nature immoral.

Conséquences à mon choix :

Google me rétrograde parce que je n’ai jamais d’avis sur mes produits… évidemment ils disparaissent une fois vendu !

Google aime les gros et se fout des petits.  Il nous met à égalité ! je n’ai rien d’égal à Amazon ou d’autres !

Ma seule parade est la technique en particulier le temps d’ouverture des pages, ce qui me demande une attention permanente de la technique de mon site.

Mes lieux d’achat

Trois marchés possibles :

  1. Sur le marché ouvert de Chiang Mai qui a lieu le week-end : des artisans ou petits revendeurs qui sont là en plus de leur activité de semaine, petits étals peu de stock, choix diversifiés,
  2. Ou des petits marchés ouverts en semaine où il y a une dizaine de marchands,
  3. À moins que ce soit dans le marché fermé de Chiang Mai uniquement fréquenté par les Thaïlandais.
  4. Les touristes ont des mœurs bizarres ils choisissent à 95 % les marchés spéciaux pour touristes et ne vont jamais sur les mêmes marchés que les Thaïlandais ! : ceux là sont plutôt un repoussoir pour moi…
  5. Soit à Bangkok dans le grand marché où je choisis exclusivement ceux qui ont « une tête » d’artisan ! quoique dans ce marché je n’y vais plus depuis un bail depuis qu’il est devenu « infernal » parce que trop grand (il s’est agrandi) et trop de touristes.

Les marchés 1 et 2 sont souvent tenus par des non professionnels pour arrondir leur fin de mois ou alors des petits artisans temporaires qui nous proposent leurs dernières inventions. Le 3 est tenu par des marchands et ou artisans professionnels, je parle là du marché à l’est de Chiang Mai qui est aussi un gros marché alimentaire où les habitants, les restaurants se fournissent.

Quant au 5 on y trouvent des “gros” professionnels qui viennent là les vendredi, samedi, dimanche, et ont souvent un autre magasin en ville.

Laisser un commentaire