Dire son âge surtout à plus de 60ans en Asie

Publié par Laisser un commentaire

Dire son âge surtout à plus de 60ans en Asie

Voilà  une chose qui est très différente en Occident et en Asie. Au Vietnam ils ont 7 manières de s’adresser à quelqu’un (je crois 5 en Thaïlande et en Chine), nous n’en avons que 2 : tu pour la familiarité, vous pour le respect, imaginez 5 ou 7 pronoms différents.

Nous sommes donc “classés” selon la hiérarchie d’honorabilité et ce serait (presque) le contraire de chez nous : plus on est vieux plus on est honorable et donc ils ont besoin, très vite, de connaître notre âge.

En France, au quotidien, personne ne tient compte du fait que vous avez vécu le nombre d’années correspondant à votre âge. Le chiffre est plutôt jugé (évidemment) comme l’incapacité que vous avez à comprendre les choses, inversement proportionnel. Peu pensent que je puisse travailler quotidiennement avec l’informatique depuis 1985 et internet 1997, ils “savent” tous que (forcément) je ne sais rien de tout ça (ah les cons) ! Inlassablement il faut répéter, expliquer que nous en savons peut-être plus qu’eux les 40/50 ans qui sont les plus méprisants, parce que tout simplement nous avons commencé plus tôt et pratiqué l’informatique et internet plus longtemps qu’eux.

Voilà un exemple précis vécu par mail pour ma réservation de guest house à Chiang Mai. A diverses réponses à mes mails, j’en sélectionne une et comme ils me proposent des treks voilà une bonne raison de dire quel âge j’ai : 68 ans, effectivement ils me répondent en m’appelant “aunt” (tante) ils ont fait un mixte me semble-t-il de leur coutume et des nôtres en ne m’appelant pas grand-mère qui aurait été plus adapté.

Garder l’habitude de dire son âge

Finalement j’ai gardé l’habitude de dire mon âge en France pour diverses raisons :

  • les gens ne savent pas se représenter la vieillesse, ils raisonnent encore comme dans les années 50 où la vieillesse commençait à 60 ans (quoique pas pour tous), actuellement comme me l’a si bien dit chiendent, on est vieux à 80 ans
  • finalement je suis assez fière de mon état mental et physique, par fierté qu’ils sachent tous ceux que je croise souvent ils en sont déstabilisés
  • j’en profite pour faire remarquer que je n’ai plus la cinquantaine, âge où le corps répond à toute demande, mais proche de 70, la tête veut plus que le corps ce que les Occidentaux ne savent pas ils me voient acter mes désirs de faire dans ma boutique, ils ont un temps d’arrêt pour réfléchir mais, dommage, ne me communiquent pas ce qui se passe dans leur tête

Une remarque : pour les employeurs on est vieux à partir de 50, mais pour élire son Président Sarkozy est un jeunot va savoir, quant aux retraités à 50 ans (sauf pour les mineurs et autres métiers durs) : sans commentaire, ou si, que vont-ils faire entre 50 et 80 ? entamer une nouvelle carrière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.