Construction d’un jardin potager en pots

Le terrain à mon arrivée

Face à ce terrain dont la terre était d’assez mauvaise qualité il fallait que je trouve une solution simple et ne me demandant pas trop d’efforts physique, ayant atteint l’âge de 70 ans (1).

En effet la terre composant ce terrain était une terre de remblai. Durant la construction des maisons, le terrain, qui était et serait laissée vide de construction, ne servait qu’à stocker les divers matériaux de construction :

  • ciment et sable qui deviendraient du béton en les alliant à l’aide de l’eau.
  • briques creuses cuites
  • « briques » de ciment moulées
  • et sans doute tous les autres matériaux :
  • pour les électriciens fils divers
  • tuyaux de « plastique » pour l’arrivée de l’eau
  • autres tuyaux « plastique » plus large pour l’évacuation des eaux sales
  • divers éléments en céramiques : baignoires, lavabos
  • d’autres éléments en aluminium : les éviers
  • et tout ce que j’oublie ici !…

Tous ces éléments arrivaient selon un timing précis. Chaque corps de métier, se reliant sur le terrain, utilisait au fil du temps les seuls éléments dont il avait besoin,

et le terrain, une fois la maison construite, était sans doute unifiée pour le rendre uniformément plat, mais non totalement déblayé de tous ces éléments dont il restait le « solde » à l’endroit où il avait été stocké.

C’est ce que je constatais rapidement au fil de mon exploration du terrain.

Organisation du terrain

Pour mes fleurs et arbustes de décoration ils seraient en pot pour les arbustes en devenir, réparti sur des plates bandes que j’organisais pour les fleurs.

Mais le temps m’était comptée pour les légumes que j’envisageais de cultiver : tomates, courgettes, melons, aubergines, poivrons. Je ne pensais pas encore aux salades plus simples mais dont je ne ressentais pas encore le besoin.

Il se trouvait que j’avais en ma possession, depuis plusieurs années, des bacs de plastiques carrés noirs, dont je connaissais la résistance aux intempéries et au temps car je les utilisais depuis de nombreuses années pour les marchés et brocantes que j’avais fait, et qui me servir si bien pour mon déménagement ! Je les recyclais donc en pots pour mes légumes, et je les complétais par des pots, les moins chères, d’une largeur d' »entrée » de 25 cm à 30 cm.

J’acquis de nombreux sacs de terre les plus économiques, de 40 à 50 litres, et j’en remplissais mes « pots ». Puis j’acquis dans les jardineries des plans, plus tard je n’utiliserai plus que des graines obtenues écologiquement que j’achetais sur le net auprès du Biau germe.

Jardin potager : sa construction et organisation

Voici en photos l’évolution de mon jardin potager classées selon les dates des photos :

1- 30 mai et 2 juin 2012

2- 10 juin 2012

3 – 18 juillet 2012 premières fleurs de melon

4- 12 et 29 septembre 2012


1- née le 8 décembre 1941

Laisser un commentaire