Si l’Himalaya fond le Mékong s’assèche, c’est la ruine de toute l’Asie du Sud-Est

Posted on Laisser un commentaire
Système hydrologique du Mekong

J’ai une crainte depuis quelques temps, qui émerge en moi de plus en plus, concernant la fonte des glaciers de la chaine de l’Himalaya. Ma crainte vient des reportages que j’ai vu concernant les glaciers du Mont Blanc et des conséquences sur tout l’environnement et les vallées qui en dépendent.

Lire la suite…

Les procès de Phnom Penh : au crédit du Cambodge

Posted on Laisser un commentaire
Le premier ministre cambodgien Hun Sen, ancien khmer rouge, au pouvoir depuis 33 ans.

Rappel historique

En 1979, les Cambodgiens venaient d’être libérés de la barbarie par l’armée vietnamienne. Sur ordre des gouvernements occidentaux, la Commission des Droits de l’Homme de l’ONU refuse d’adopter le rapport décrivant la tragédie cambodgienne comme « sans précédent dans notre siècle, à l’exception des horreurs du Nazisme. » Le tribunal international de Phnom Penh vient de laver l’infamie de 1979.

Lire la suite…

Baphûon (Angkor) tel qu’avant sa restauration

Posted on Laisser un commentaire
Baphuon_Angkor_Thom_16-08-2013

Baphûon subit différents éboulements en 1945. En 1961 les travaux de restauration furent entrepris par B.Ph. Groslier non encore achevés en 1970 qui finalement pris un énorme retard du fait de la guerre que subit le Cambodge jusqu’en 1985.

Il est construit en 1060, par Udayàdityavarman, de rite brahmanique (Civa).

Lire la suite…

Angkor Thom : Bayon 50 tours à 4 visages

Posted on Laisser un commentaire
Bayon 3 tours-quatre-visages

11 photos – À moins d’un siècle de distance, le Bayon est l’antipode d’Angkor Vat : sa masse centrale est ramassée, dans une inextricable confusion de blocs amoncelés. De partout on peut voir ses cinquante tours à quatre visages.

Le Bayon est la traduction dans le monde des formes des spéculations d’âme d’un grand mystique, le roi bouddhiste Jayavarman VII. Les quatre visages de chaque tour regardant aux points cardinaux sont, tant qu’images du bodhisattva Lokeçvara, le signe de l’omniprésence. Leur multiplication devient la marque de la puissance du dieu roi s’étendant à l’ensemble du pays.

Lire la suite…