Religions et croyances au Vietnam

Publié par Laisser un commentaire

Religions et croyances au Vietnam

35 photos – Pour rappel le Vietnam est un pays communiste. Toutes les religions y sont pratiquées :

Bouddhisme

assorti d’animisme comme dans chaque pays d’Asie qui a son bouddhisme spécifique

Catholicisme

apport de la France

Culte des ancêtres

Musulman

ou Islam, malheureusement on ne peut plus dire Islamisme qui a pris un sens différent

Caodaïsme

religion qui additionne les croyances de diverses religions et qui fut un soutien très important dans le Sud du Vietnam pour ceux qui soutenaient les Américains contre le Nord

je vous montre là un petit assortiment de lieux de cultes.

Nouvel an chinois en Asie : Le Rat

Publié par Un commentaire

L’année du Rat

L’année du Rat commence commence le 25 janvier 2020. Cette année correspond à l’an 4718 du calendrier traditionnel chinois. L’animal succède au signe du Cochon (ou : « Porc ») de Terre qui avait commencé le 5 février 2019, et il précède le Bœuf (ou : « Buffle ») de Métal qui débute le 12 février.

L’année du Rat est le 1er animal du cycle des 12 animaux du zodiaque chinois. Il succède au Cochon et précède le Bœuf.

Pour savoir si quelqu’un est du signe du Rat, il ne suffit pas de connaître son année de naissance, mais également le jour et le mois de l’anniversaire. En effet, le 1er jour du 1er mois du calendrier chinois dépend de la Lune et non du soleil : ce n’est pas un calendrier Grégorien. Ainsi, le 1er jour de l’an chinois change chaque année et tombe un jour différent de janvier ou de février.

Ganesh assis sur le rat
Ganesh assis sur le rat

Le Nouvel an chinois, le Rat, célébré en Asie et en France

en Asie

Le Nouvel An est célébré officiellement en Chine continentale (sept jours de congés) et à Taïwan (au moins cinq jours), à Hong Kong et Macao (trois jours), ainsi que dans certains pays asiatiques où l’influence de la culture chinoise est importante, ou ceux dont la population comprend une forte minorité de Chinois ethniques : Singapour et Malaisie (deux jours), Philippines (trois jours), Brunei et Indonésie (un jour), Thaïlande, Viêt Nam (fête du Têt, trois jours, avec un jour de décalage avec la Chine tous les 22 ou 23 ans pour compenser le décalage horaire entre Pékin et Hanoï), Corée du Sud (fête de 설날 Seollal, trois jours).

Les congés du Nouvel An, qui peuvent être prolongés par un week-end ou un pont, sont une période de migration intense, appelée Chunyun, car nombreux sont ceux qui s’efforcent de rejoindre leur famille, depuis l’étranger parfois : embouteillages sur les routes et encombrements dans les gares et les aéroports sont la règle.

Il est observé individuellement partout dans le monde par les membres de la diaspora chinoise, et parfois également par les Japonais (vieux premier mois 旧正月), les Hmong, les Mongols, les Tibétains, les Népalais et les Bhoutanais.

À Singapour, Stephanie Nolte montre comment entre 1965 et 1985, le gouvernement a donné une plus grande force à la fête de Noël, en « l’industrialisant », et en limitant les festivités de la fête traditionnelle, en raison de son caractère trop chinois.(wikipédia)

en France

A l’occasion du Nouvel an chinois 2020 placée sous le signe du Rat, la mairie de Paris 13 organise deux semaines de festivités entre le 20 janvier et le 2 février. Au programme: spectacles, expositions, conférence et table ronde. Tout au long des festivités, des lanternes, créées par des artisans de la province chinoise de Jiangsu, décoreront la Mairie. Les festivités cette année se termineront avec le grand défilé du Nouvel An le 2 février.

Depuis 11 ans, la Mairie du 13e organise une multitude d’événements dans le cadre du Nouvel An chinois (autrement connue comme la Fête du Printemps). Cela permet aux Parisiens de découvrir cette célébration typiquement asiatique qui est devenue l’un des événements culturels les plus importants de l’arrondissement. De plus, le défilé organisé à cette occasion est l’un des plus grands de la capitale. (Chine information)

Personnalité du Rat

Rat détecteur de mine en Afrique (Gambie)
Rat détecteur de mine en Afrique (Gambie)

Optimistes et énergiques, les personnes nées dans l’année du Rat semblent appréciées de tous. Elles sont sensibles aux émotions des autres, mais elles sont également têtues. Les Rats sont plutôt gentils, mais en raison de leur faible éloquence, leurs paroles peuvent paraître rudes.

Sur le plan financier, les Rats aiment épargner et peuvent être radins. Cependant, ils ont parallèlement tendance dépenser de l’argent pour des choses futiles.

Les hommes nés l’année du Rat sont intelligents et s’adaptent rapidement aux nouveaux environnements. Ils sont très créatifs pour tirer parti des opportunités. Cependant, ils manquent parfois de courage pour le faire.

Les femmes nées l’année du Rat sont les femmes traditionnelles. Elles aiment garder les choses organisées et accordent une grande valeur à la famille. Elles aiment tout prendre en charge à la maison. En dehors du foyer, elles sont aussi douées et ont le sens des responsabilités. (Chine information).

Dans ma boutique

vous pouvez trouver différents produits pour célébrer le nouvel an chinois :

50 pièces d'or pour jour de l'an chinois
50 pièces d’or pour jour de l’an chinois
Encens bâtons jaunes inscrits pour Songkran
Encens bâtons jaunes inscrits pour Songkran
Encens 60 bâtons en sachet pour Songkran
Encens 60 bâtons en sachet pour Songkran

 

 

 

Encens bâtons rouges inscrits pour fêter Songkran
Encens bâtons rouges inscrits pour fêter Songkran
Encens pour Yashodhara 3 gros bâtons rouge
Encens pour Yashodhara 3 gros bâtons rouge
rouleau nouvel an chinois
Poèmes en rouleau nouvel an chinois

Ho Chi Minh ville hiver en 2007

Publié par Laisser un commentaire

Ho Chi Minh ville en hiver 2007

27 photos – Ces photos ont valeur historique puisqu’elles ont été prise durant l’hiver 2007, Ho Chi Minh a changé depuis, comme toute l’Asie du Sud Est change plus et plus vite que les villes de France. Elles partent de “plus loin” et comptent aller “plus loin”.

pour voir des diaporamas il suffit de cliquer sur une photo

J’ai sélectionné ici les photos les plus caractéristiques de la ville de Ho Chi Minh et triées par sujets

1 – la ville avec ses jardins, son allée centrale de plusieurs kilomètres verte où chacun se promène, les immeubles minces et hauts, quelques Vietnamiens bavardant dans la rue, la circulation qui commençait à provoquer quelques embouteillages,

2 – le marché couvert avec son beffroi caractéristique, sa cour intérieur, l’intérieur débordait de marchandises de toutes sortes tant de nourriture que de vêtements

3 – le marché extérieur proposant des légumes et fruits, des poissons préparés (épicés, séchés), la viande découpée suspendue

4 – la religion représentée par un temple chinois dont j’ai oublié le nom et une vierge, la poste et la cathédrale construite en briques par les Français, l’intérieur d’une école,

Hué rivière des parfums tombeaux des empereurs

Publié par Laisser un commentaire

Hué : rivière des parfums tombeaux des empereurs

30 photos de la rivière des parfums à Hué – de la rivière des parfums ou la vallée des empereurs où on peut voir les tombeaux des empereurs, chacun ayant un style très différent, et une promenade en bateau sur cette rivière, le tout durant la saison des pluies ou mousson en novembre 2007. Plus tard dans cette même ville il y aura une inondation par débordement de la rivière.

Durant la promenade en bateau on a visité aussi un pagode souterraine.

La tradition impériale était que chaque empereur prépare son tombeau, on peut penser que l’Égypte faisait de même avec les pyramides, mais là c’est plus récent. Il construisait tout ce qui pouvait réjouir son âme après sa mort : des jardins, des arbres, des fleurs, une pagode, un pavillon comportant plusieurs pièces qui avaient chacune sa fonction.

Toutes les photos dates de novembre 2007 et sont souvent datées.

Pour voir un diaporama cliquer sur une photo

Bonsaï : travail des Vietnamiens

Publié par Un commentaire

Découverte des Bonsaïs au Vietnam

En décembre 2008 à l’occasion de la fin d’année selon le calendrier occidental et non celui du calendrier vietnamien, j’ai pu admirer et prendre en photos le travail professionnel et/ d’amateur des Vietnamiens sur les Bonsaïs, en fait je ne sais s’ils ne font que les exposer ou les vendre ou encore font des concours : je crois tout ça à la fois !

Bonsaï et Penjing

C’est une grande tradition d’Asie venue de Chine reprise par le Japon. Mais chacun fait à sa façon. En Chine c’est le Penjing, au Japon c’est ce qu’on nomme communément en France “Bonsaï”, je n’ai jamais entendu dans la langue courante en France le mot Penjing il ne doit être employé que par les amateurs/professionnels.

Penjing qu’on peut traduire par “pot et paysage”, c’est un mélange des deux façons que vous allez découvrir en album photo ici, une manière proprement vietnamienne d’allier les deux.

Les pots sont la plupart du temps assez grands car les arbres qui y sont travaillés sont relativement “gros” et “grands”. Les ligatures faites par des fils de fer, des fils en plastique (ici rouge) et des fines cordes (sans doute du chanvre ?) prouvent que les Vietnamiens font preuve de grande patiente, tout comme dans la tradition chinoise – ce qui est moins le cas au Japon –

  • dans la tradition chinoise comme au Vietnam les arbres sont travaillés par les ligatures, et non par les tailles comme on le fait au Japon, c’est une alliance des deux traditions car je n’ai pas vraiment vu de paysage, par contre ils sont tous ligaturés et un peu taillés.

Personnellement n’ayant jamais fait de ni l’un ni l’autre de ma vie je ne sais ce qui demande plus de patiente ? un bonsaï ou un Penjing ?

Galerie photos des Bonsaïs par les Vietnamiens

Dans la galerie photos qui suit j’ai les tous nommé Bonsaï, pour la voir en galerie il vous suffit de cliquer sur une photo…

Habiter sur le Mékong ou ses rives

Publié par Laisser un commentaire
bateaux du quotidien

41 photos pour voir les maisons où vivent les Vietnamiens sur le Mékong

J’ai pu photographier (en cachette) la vie quotidienne dans un village Cham plus particulièrement la cuisine au sol (ils font tout accroupis dans les rues aussi). Une habitante nous montre jusqu’où monte le Mékong dans les maisons durant les crues annuelles. Les Cham sont l’ethnie la plus ancienne du Vietnam dont le territoire était le centre du Vietnam et ils sont plus nombreux au Cambodge, le territoire s’appelle “Champa”, d’origine hindouiste ils se sont convertis à l’islam sous l’influence des marchands arabes avec lesquels ils commercèrent dès le 16è siècle.

Les animaux familiers qui vivent proches des humains comme dans une cour de ferme (avant qu’ils soient en batterie chez nous !) : poules, porcs (ils continuent de manger du porc qui est la viande la plus consommée en Asie de l’Est et du Sud-Est), les abeilles qui apportent le miel et pollinisent les plantes.

Les femmes sont celles qui rament pour aller et venir sur le fleuve. Car habiter signifie aussi se déplacer et le seul moyen de transport est sur l’eau : la barque à rames ou à moteur, les plus gros bateaux n’étaient pas en usage les années où j’ai parcouru le Vietnam (2007/2008/2009), la barque sert à faire ses courses, à visiter les voisins donc à tous les déplacements du quotidien.

Les habitations sont diverses : des maisons-bateaux qui flottent sur les rives du Mékong agrémentées de jardins fleuris, les habitations sur terre ferme qui vont de la simple cabane de bois souvent branlante ou plus solide, à la maison bâtie de pierres et de ciment agrémentée de peinture de couleurs comme les maisons sur l’eau.

À remarquer aussi les fils électriques dans des traversées du Mékong qui paraissent risquées (on trouve le même phénomène en Thaïlande).

Pour voir le diaporama

Travailler et commercer sur le Mékong

Publié par Laisser un commentaire
marché sur bateaux Mekong

42 photos pour voir comment on travaille sur le fleuve Mékong à cliquer pour voir un diaporama –

Le travail sur le Mékong est surtout d’ordre commercial, marchés principalement, mais aussi le séchage du poisson qui est l’ordinaire de la nourriture quotidienne, et aussi la fabrication des crêpes de riz, le transport des porcs par ferry, et l’épluchage des ananas pour les touristes (qui permet de gagner quelques dongs). Ces photos ont été prises en 2007/2008/2009, le Vietnam a certainement changé depuis.

Le Mékong est un fleuve d’Asie du Sud-Est, le dixième fleuve du monde et le quatrième d’Asie au plus grand débit (après le Yangzi Jiang, le Gange-Brahmapoutre et l’Ienisseï), celui-ci atteignant en moyenne 284 km3 d’eau par an. Les chiffres concernant sa longueur varient de 4 350 à 4 909 km, et son bassin versant draine 810 000 km21.

Prenant sa source dans le Qinghai (sur les hauteurs de l’Himalaya), le Mékong irrigue successivement la Chine (dans la province du Yunnan), borde le Laos à la frontière de la Birmanie puis de la Thaïlande avant de couler au Laos et de revenir à sa frontière, puis traverse le Cambodge où se forment les premiers bras de son delta, qui se prolonge dans le sud du Viêt Nam où il est appelé traditionnellement le « fleuve des neuf dragons » ou Sông Cửu Long.

Environ 70 millions d’habitants vivent directement dans son bassin versant. Il est notamment utilisé pour l’irrigation, comme réceptacle de systèmes de drainage et d’eaux usées, pour la pêche et la pisciculture, la production hydroélectrique (grâce aux barrages comme celui au Yunnan), le transport et la fourniture d’eau pour l’industrie et les particuliers. Il est également connu pour ses habitations et marchés flottants.

Une commission internationale2 – le Comité du Mékong (Mekong River Commission) créé en avril 1995 – est consacrée à une gestion transrégionale des conflits et problèmes liés au fleuve, dans une perspective affichée de développement durable3 signé par la Thaïlande, le Laos, le Cambodge et le Viêt Nam. La Birmanie et la Chine n’ont de leur propre gré qu’un statut d’observateurs. Wikipedia

Des animaux en Asie

Publié par Laisser un commentaire

Des animaux en Asie

33 photos – J’ai côtoyé tout un tas d’animaux en Asie, en voici quelques exemples, souvent dans des situations qui nous sont inhabituelles :

Les différents animaux que j’ai croisé en Asie

  1. des chats qui prennent leur aise sur le marché de Bangkok,
  2. des anguilles partout sur les marchés, (j’avoue que j’ai du mal à les regarder)
  3. tout comme les poissons chats qui sont nourris par les Bangkoquois qui les considèrent comme une réincarnation
  4. des éléphants qui dessinent mais savent réclamer de l’argent et qui m’ont épouvantée : les humains sont prêts à tout pour gagner du fric en faisant même travailler des éléphants et les exposant… pauvres bêtes ; c’est une excursion que j’ai faite ; on nous demandait du fric tout le temps : pour les régimes de bananes, pour nous prendre en photos sur l’éléphant… je n’ai jamais cédé, moi sur l’éléphant a été prise par mon
  5. des singes partout au Cambodge,
  6. des chiens qui crèvent de faim,
  7. des poules et des coqs qui courent dans les champs et les cours des maisons de Bali
  8. des pies sur les bords de klungs à Bangkok
  9. des canards en bord de mer sur la plage à Mui Ne au Vietnam

voici la galerie de toutes sortes d’animaux (cliquer sur l’une pour ouvrir un diaporama)

Nong Khai au bord du Mékong

Publié par Laisser un commentaire

Nong Khai est fait de contrastes

21 photos – ici je ne vous montre que son beau côté, le Mékong lent, des jardins de guest house magnifique de verdures et fleurs, et un mariage typiquement thaïlandais dont sa préparation. C’est là que sont les plus belles photos de guest house.

Nong Khai au bord du Mékong

cette ville se situe le long du Mékong qui nous offre des couchers de soleil (très courts comme sur tous les Tropiques, pas comme chez nous où ils sont très longs) magnifiques se reflétant dans le fleuve ;

Guest House modeste mais magnifique

la guest house (dont j’ai oublié le nom, excuse) où j’étais comportait un magnifique jardin remplit de fleurs, de personnages, et décorations diverses témoignant de la passion de la propriétaire pour son jardin. (cliquer sur une photo un diaporama s’ouvre)

Guest House Mutmee

On peut aussi voir, toujours dans cette ville, une autre guest house prisée par les touristes : Mutmee. (cliquer sur une photo un diaporama s’ouvre)

Le Mékong qui borde la ville

quelques passants, des bars :

Source wikipédia : Nong Khai (หนองคาย) est une ville de l’ Isaaan au Nord-Est de la Thaïlande. Située sur la rive sud du Mékong, elle est frontalière avec le Laos, accessible par le pont de l’amitié lao-thaïlandaise au-dessus du Mékong. Elle n’est distante que de 20km de la capitale du Laos, Vientiane

Elle est située sur la ligne de chemin de fer Bangkok-Vientiane (la voie traverse la frontière et a son terminus à Tha Nalaeng : elle devrait atteindre Vientiane dans les années à venir).