Fabrication perles Lampwork et bijoux argent en Thaïlande

Présentation d’un atelier d’argent en Thaïlande

18 photos – L’atelier présenté ici est celui d’un joaillier du Nord de la Thaïlande dans les environs de Chiang Mai. Le métal principal travaillé est l’argent, on le voit principalement par la trace qu’il laisse sur les mains des femmes. Dans un autre billet je vous présent un atelier d’un unique artisan, donc sans comparaison. Ici vous pouvez voir l’atelier dans son ensemble. Des femmes le composent, pas d’hommes à l’horizon, je ne sais si c’est la dextérité des mains féminines ou les salaires qui en est la cause.

Le travail de joaillerie

J’ai pu prendre toutes les photos que je voulais. Ainsi j’ai essayé de montrer la décomposition du travail, les gestes dans leur précision. Quelques machines : une machine de polissage, mais pour plus délicat le polissage peut aussi se faire à la main. L’abondance de la diversité des modèles de moules perdus ; l’apparition de moules souples (primitivement en gélatine, en caoutchouc, latex, élastomère et aujourd’hui surtout en silicone) permet une simplification notable dans la conception des moules, ainsi que l’obtention directe de formes qui auraient nécessité un usinage après moulage avec un moule rigide (formes en contre-dépouille en particulier).

Album de photos de l’atelier

On peut voir les mains, par discrétion j’ai évité de prendre en photo les visages des travailleuses, effectuer ce travail de précision. Et j’avoue que je n’ai pas toujours su identifier quel était telle ou telle phase du travail.

Dans mon choix de perles (dont il me reste peu de stock) je vous propose principalement des perles d’Indonésie, elles étaient fabriquées à Jakarta, pour lequel j’ai fait un billet particulier. Vous pouvez voir aussi un ouvrier artisan travaillant seul dans son atelier

Photos spécifiques pour les Lampwork

Laisser un commentaire